Baptiste Sibé

Photographies

Une photographie de rue d'inspiration traditionnelle qui ne s'empare pas des codes actuels de la discipline - spectaculaires mais souvent répétitifs - mais tente plutôt de renouer avec la modernité brute d'un Robert Frank ou William Klein.

Abandonnant la quête d'un esthétisme pur comme de l'anecdote humoristique, cette première série photographique nous conduit aux sources de la tradition.

Il est question de photographie de rue dans sa forme authentique: simple et vraie. Pas de mise en scène, pas d'éclairages choisis ou de deuxième chance, les photos s'attrapent ici au vol.

On y retrouve pourtant les codes stricts du genre, qui établissent avec force la subjectivité du regard photographique. Ici l'on se tient donc à l'écart du photo-journalisme et de son exigence de neutralité pour tenter d'établir une autre vérité, qui se dévoile au travers d'un témoignage personnel.

Bien que conçu dans la spontanéité et sans le recours à de quelconques artifices, ce travail tente de décrire l'ambiguïté de nos sociétés modernes au sein desquelles l'humanisme cède peu à peu le pas à l'économique, répandant le confort matériel au prix de la marchandisation du rapport social et de la déshumanisation qui en découle.

Nous espérons qu'il trouvera écho en vous.

2011 - Festival Supernova de Montpellier - Série "Agent Orange"