Photo noir et blanc Conquête spatiale

De tout temps, l’espace, l’univers, l’infini a fasciné l’homme et l’a attiré au point de le faire rêver d’abord, puis de le pousser à concevoir des machines capables de l’emmener dans cet ‘au-delà’ de la terre. Le 4 octobre 1957, le 1er spoutnik soviétique fut lancé depuis Baïkonour, à une époque où les deux superpuissances, URSS et USA, se livraient une guerre froide, pour le plus grand bonheur de la science et des avancées en matière de conquête spatiale. Le 12 avril 1961, le cosmonaute soviétique Youri Gagarine devenait le 1er homme dans l’espace un mois plus tard, l’américain Alan Shepard lui succédait dans la foulée, le président Kennedy lançait le programme spatial Apollo espérant faire débarquer des hommes sur la lune avant la fin des années 1960 le 12 avril 1981, la 1ère navette spatiale américaine Columbia s’envolait depuis le centre Kennedy à Cap Canaveral et le 23 mars 2001, c’était la destruction de la station orbitale russe MIR. L’occasion de revenir sur cette épopée et sur la volonté permanente de l’homme de franchir les limites jusqu’à découvrir, peut-être un jour, une vie ailleurs.
Lire la suite

De tout temps, l’espace, l’univers, l’infini a fasciné l’homme et l’a attiré au point de le faire rêver d’abord, puis de le pousser à concevoir des machines capables de l’emmener dans cet ‘au-delà’ de la terre. Le 4 octobre 1957, le 1er spoutnik soviétique fut lancé depuis Baïkonour, à une époque où les deux superpuissances, URSS et USA, se livraient une guerre froide, pour le plus grand bonheur de la science et des avancées en matière de conquête spatiale. Le 12 avril 1961, le cosmonaute soviétique Youri Gagarine devenait le 1er homme dans l’espace un mois plus tard, l’américain Alan Shepard lui succédait dans la foulée, le président Kennedy lançait le programme spatial Apollo espérant faire débarquer des hommes sur la lune avant la fin des années 1960 le 12 avril 1981, la 1ère navette spatiale américaine Columbia s’envolait depuis le centre Kennedy à Cap Canaveral et le 23 mars 2001, c’était la destruction de la station orbitale russe MIR. L’occasion de revenir sur cette épopée et sur la volonté permanente de l’homme de franchir les limites jusqu’à découvrir, peut-être un jour, une vie ailleurs.

Tableau noir et blanc de Conquête spatiale en édition limitée

Achetez un tableau noir et blanc de Conquête spatiale sur ArtPhotoLimited en toute confiance : notre collection de tableaux de Conquête spatiale provient des meilleurs artistes photographes et des fonds d’archives les plus prestigieux. Tous les tableaux sont livrés avec un certificat d’authenticité.