Une Photographie, Une Histoire : "Hamnoy view"

Hamnoy view
"Hamnoy - Norvège" Erwan Le roux

Interview de Erwan Le Roux



Cette photographie « Hamnoy view» a été prise à Hamnoy en Norvège.

ArtPhotoLimited : Cette photographie a été prise aux îles de Lofoten, en Norvège.

   Cette photographie a été prise le 19 mars 2017 en fin de journée à Hamnoy, aux Îles Lofoten : joyau de la Norvège. La recherche d'atmosphère particulière dans mes photographies y est pour beaucoup dans le choix de cette destination. Après trois séjours en Islande, je voulais découvrir un autre pays du nord, et les îles Lofoten sont une destination de rêve pour une escapade photographique. 

Cet archipel offre des paysages à couper le souffle avec des fjords impressionnants, des baies magnifiques, des plages paradisiaques et des montagnes vertigineuses qui tombent à pic dans l’océan. Il bénéficie d’un climat tempéré grâce au Gulf Stream s’y engouffrant et les températures flirtent seulement avec le 0°c en hiver, une « anomalie climatique » à une telle latitude. La Norvège est également propice à l’observation des aurores boréales : en somme, un paradis pour les photographes de paysages. 

L’activité principale de la région est la pêche : on peut observer de nombreux séchoirs à morue un peu partout. Sur cette photographie, on aperçoit d’ailleurs d’anciennes cabanes de pêcheurs sur pilotis appelées des rorbus.  Cette vue, prise depuis un pont, est certainement une des vues les plus connues de la région, voire du pays tout entier. Bien entendu, la Norvège et les îles Lofoten ne s’arrêtent pas à ce simple « cliché » et regorgent de lieux bien moins fréquentés et tout aussi magnifiques.


Vous parlez de la photographie et de vos expéditions comme d’une « thérapie ».

   J’organise mes expéditions en fonction de ma « wishlist » de pays à visiter. Je suis un gros consommateur d’images venant des quatre coins de la planète et les paysages que je souhaite voir de mes propres yeux sont nombreux. En général, lorsque la destination est définie, j’essaie de préparer mon voyage et les différentes étapes que je souhaite faire. Evidemment, cette préparation en amont n’empêche en rien la possibilité d’adapter le parcours une fois sur place.

Je perçois la photographie de paysage comme une sorte de « thérapie » : cette passion est un moyen pour moi de m’évader et d’échapper au quotidien que je trouve parfois complètement déconnecté de la réalité. Face à un beau paysage, je suis un peu dans une bulle. J’oublie le monde extérieur et me focalise sur la beauté que la Nature nous offre :  je me sens vivant !

Je suis passionné par la photographie de paysage. Ce n’est pas un choix mais une évidence. C’est mon amour pour la Nature et les beaux paysages qui m’ont poussé à faire de la photographie, et non l’inverse. Mon premier voyage en Islande en 2011 fut un déclic, et je n’ai jamais cessé de photographier depuis. Le bonheur ne se trouve-t-il pas dans le plaisir de faire tous les jours quelque chose qui nous passionne ?


  Ce type de photographie nécessite une technique particulière, dites-nous en plus.

    Cette photographie a été prise en pose longue, ce qui consiste en l’utilisation d’un filtre neutre et plus au moins opaque devant l’objectif afin de réduire la quantité de lumière frappant le capteur de l’appareil. Cela permet ainsi d’allonger le temps de pose de la prise de vues. Pour cette photographie, l’effet souhaité était de supprimer les vagues à la surface de l’eau pour en simplifier la lecture et focaliser l’attention sur les cabanes et les montagnes en arrière-plan. Très adepte de cette technique par le passé, je préfère désormais jouer avec le temps d’obturation pour essayer d’intégrer la vitesse à mes compositions. Néanmoins, la pose longue me semblait être un choix plus judicieux pour cette prise en particulier. Je travaille en numérique plein format et le choix du matériel dépend bien entendu de plusieurs facteurs tels que le sujet, le moment et le résultat souhaité. Mais la majorité de mes photographies de paysages sont prises à l’aide d’un objectif grand angle, d’un trépied et d’un filtre polarisant.

  

Acheter cette photographie