Karoll PETIT

Photographe auteure, diplômée d'un BTS photo en 2002, elle s’est installée à Angers depuis 2011. Karoll Petit, est membre du collectif Hocus Fokus à Nantes, travaille sur l’Humain, sa carapace, sa façon d’être. Son but a toujours été de dégager l’expression emblématique des personnes. Elle a commencé par photographier des spectacles puis voyage, se mêle à d’autres cultures. Elle part au Danemark, en Pologne, au Maroc, en Mauritanie, au Sénégal.
Elle a travaillé pour diverses associations, telle que «La Liane», au Sénégal, qui s’occupe des enfants de la rue, ou «Guinée 44» qui aide au développement de l’assainissement de l’eau. Elle s'este ensuite penchée sur les métiers de l'artisanat, ces personnes qui font avec leurs mains. Karoll Petit est attirée par ces gens dites "ordinaires" et qui, pourtant, font partis des ces militants du quotidien dans ce monde où tout se robotise. Comme les agriculteurs d'ailleurs, ceux plutôt nommés "paysans", ceux qui valorisent leur terre, ce sont des battants face à l'agro-industrie. Pour Karoll, tous ces gens font partis de ceux qui désirent respecter la Terre. Elle veut témoigner de ces personnes humbles et tellement indispensables. Elle apprécie de les photographier parce qu'elle ressent,  absorbe l'amour qu'ils ont de leurs métiers, ils sont passionnés, généreux. Et ça, elle trouve que ce sont des émotions fortes. Elle aime être boulversée, bousculée.

Karoll Petit pense que, pour être photographe :
"Il faut ressentir pour retranscrire. Avoir une grande curiosité et savoir être à l’écoute de l'autre".