Jan W Faul

Photographies

Quand j'étais enfant, mes parents nous ont emmenés plusieurs fois en Europe et j'ai appris le français, l'allemand et le danois. Les langues m'ont donné accès à d'autres cultures. Mon biog a plus de 6 pages, car je suis photographe depuis cinquante (50) ans. J'ai eu trop d'expositions à énumérer, et je sais seulement combien de récompenses j'ai eues car j'ai dû les rechercher. Le nombre est 389, et c'est un peu gênant. Je suis devenu photographe parce que je suis timide et que j'ai utilisé l'appareil photo pour empêcher les autres de me voir. Qui m'a inspiré? Au début, mon père m'a lancé en me montrant comment il avait pris des photos avec ses appareils 35 mm. Ensuite, j'ai étudié avec Arnold Newman, Dick Avedon, Ansel Adams, Duane Michals et autant de tireurs que je pouvais me rendre. Certaines réunions ont été brèves, mais si vous y prêtez attention, vous pouvez choisir ce que vous devez apprendre. est ici: http://artfaul.com/Bio.

Les plus importants sont les subventions du Fonds national pour les sciences humaines (NEH) et de la Fondation Graham pour les beaux-arts. Je suis membre du Temple de la renommée de l'American Society of Media Photographers (ASMP). J'ai des empreintes dans le Smithsonian et j'ai gagné quelques concours. Maintenant, je connais beaucoup de choses, mais pas tout. Si cela se produit jamais, sortez-moi et tirez-moi. Il y a toujours une autre vue à voir ou un autre visage à représenter. Malheureusement, maintenant que je suis handicapé et que je marche avec difficulté, mon conseil est de collecter mon travail maintenant car il n'y aura pas d'innombrables images inédites. Je pourrais aussi enseigner, mais personne n’a proposé d’organiser un cours.

Trop pour être listé. Je ne participe plus aux compétitions. Cela étant dit, si quelqu'un venait à moi pour décerner un prix Nobel ou un coup à la Biennale de Venise, je pourrais y aller. Merci de votre lecture et jetez un coup d’œil autour de vous car j’ai réalisé environ 1,3 million de photos sur film. Pour le plaisir, j'ai inventé un nom de plume: Daniel Ocean. Cordialement, Danny