Florence AUTELIN

FLORIDE DREAM

A mes 18 ans, avec l’argent économisé d’un job d’été, je me suis offerte mon premier reflex argentique Mamiya. Ca a été le début de l’aventure en couleurs et noir et blanc avec des portraits de famille et des souvenirs de vacances. Le déclic s’est renforcé à partir de 2006 avec mes premiers voyages en Inde, sept plongées fascinantes de plusieurs semaines pendant 6 ans dans le monde incroyablement diversifié et coloré de Ganesh et ses acolytes, et le bonheur assuré pour tous les photographes ! Le message que j’ai reçu de cette expérience a renforcé mon opinion sur l’existence : l’urgence de vivre chaque chose au présent et d’aller au bout de ses rêves « Vis ta passion ! ». Je me suis alors dotée d’appareils de plus en plus perfectionnés en approfondissant mes connaissances théoriques d’utilisation du matériel et les techniques photographiques.
Cet apprentissage est devenu une véritable passion. Aujourd’hui, à l’aide de mon incontournable Nikon D4 et du petit dernier, mon chouchou le Sony Alpha 7R, je travaille sur des projets de nature différente : paysages, urbain, streets, portraits de voyages, voitures américaines vintage… et j’expose depuis 2015 au salon d’automne sur les Champs Elysées à Paris et dans différentes galeries en France.
Aux autres voyages qui ont succédé en Australie, Nouvelle Zélande et Singapour en 2017, mon travail s’est articulé autour de l’urbanisme, des perspectives et de l’architecture. J’aime les villes, les centres urbains bordées par les eaux, les couleurs, la lumière du jour et le jeu des ombres, la clameur des pubs animés qui s’entremêlent au claquement des haubans et des drisses dans les ports. J’aime m’étourdir dans les rues à l’ambiance festive et saisir le pouls et la vibration d’un lieu. Une fois que je m’en suis inspirée, mon travail peut alors commencé. J’ai une prédilection pour l’architecture, m’appuyer sur le réel, pour laisser libre cours à ce qui me touche, et transmettre cette émotion ou ce sentiment à travers un cadrage serré ou décalé, une ambiance épurée qui souligne les courbes et les pans de murs à géométrie variable d’autres artistes bâtisseurs, les couleurs acidulées, les lignes douces en contraste avec une profondeur de champs ou un ciel pur… Chaque photo est une émotion captée pour être partagée, une fenêtre ouverte sur l'imaginaire de son auteur à la rencontre de son public, et avec cette série, un soleil qui réchauffe et des vacances qui ne sont pas loin…

Salon d'automne du Grand Palais - Champs Elysées à Paris 2016 - 2017 -2018
Galerie d'art St Martin depuis 2015 à Arcachon - Megève - St Tropez et Courchevel
Galerie d'art de Monbadon depuis 2013 à Bordeaux
Exposition en 2015 au Château Meukow à Cognac